AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jude Wake { All our time on this earth is just a dream . . . }

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Jude Wake { All our time on this earth is just a dream . . . }    Mer 4 Juil - 16:36



Wake Jude



« Présente toi ~ »

Nom : Wake
Prénom : Jude
Surnom : Judy, à utiliser à vos risques et périls.
Age : 18 ans
Orientation Sexuelle : Et tu veux savoir dans quelle position je couche aussi? Libertin affirmé, bisexuel donc.
Groupe : Humain à pouvoirs
Pouvoir : Intangibilité, la capacité à traverser les matières solides. De quoi se sentir comme un passe-murail ou un spectre, sans mauvais jeu de mot. Je me contrôle pas vraiment, du coup ça m'arrive de me réveiller à l'étage inférieur le lendemain matin…


« & Autre ~»

Tic(s) & Manie(s) : Subitement disparaître dans le sol pour éviter les sermons, ça compte? Sinon, je dirais fumer. Sale habitude, j'avoue.
Couleur(s) préféré(s) : Lavande et la plupart des nuances de mauves.
Plat(s) préféré(s) : Encore faut il me faire avaler autre chose que des cochonneries, j'aime pas la cuisine de bourge. Sinon, gratin de courgette avec de la viande hachée et des tomates, mais seulement s'il est préparé par Da', sinon j'y toucherais pas.
Activité(s) préféré(s) : Télévision -les habitudes, ça vous colle à la peau- ; rendre visite à certains amis, un lundi ou jeudi soir où le programme est barbant.
Rêve(s) : Je crois pas que ça te concerne.
Cauchemar(s) : Le train qui roule à l'envers. J'expliquerais pas plus.
Métier actuel ou futur : Vu mon expérience, la seule chose que je pourrais faire serait présentateur de dessin animé, l'ironie. Chômeur, c'est bien aussi.





Votre Caractère ~



    Ha, c’est un peu compliqué… Avec une télévision comme baby sitter, on devient rapidement… Désappointé par le monde réel. Avouez que si vous pouviez troquer la vie d’Albator ou de Luke Skywalker contre votre train train quotidien, vous le feriez aussi. Hors, cela vous est impossible et vous voilà déçu. Vous comprenez le résonnement ?

    Outre être un jeune homme dépité, Jude se montre aussi hargneux et querelleur, particulièrement envers la gente féminine. C’est simple : à partir du moment où une fille vient l’aborder avec ses gloussements et sa voie suraiguë, il se braque, se met à râler et finit souvent par faire fuir son assaillante, bien qu’avant de montrer les crocs, l’adolescent manifeste tout de même une certaine crainte ; un petit mouvement de recul, une tentative de fuite, un mauvais prétexte pour s’en aller s’il est accompagné, une allure soudainement crispée… La présence féminine, en plus de l'irriter, ne le rassure pas.
    Pour continuer sur la lancée, on peut ajouter qu'il est particulièrement difficile avec la nourriture et complètement borné; Si il n'a pas raison, tout le monde à tort, fin de la discussion.

    On commence à se demander où se trouvent les bons côtés du jeune homme, n’est ce pas ? Et bien, si on le laisse tranquille, il s’avère être une personne calme et silencieuse. Un véritable introverti qui vous laisseras la paix si vous lui laisser la sienne –et ne touchiez pas à son espace vital, en dépit de son incapacité à résister aux câlins-. Sous son apparence détestable, Jude s’avère être une personne sensible et curieuse, réfléchissant souvent bien plus qu’on peut le croire ; comme quoi il ne fait pas que se légumiser devant un poste de télévision et frapper des filles.

    Votre Physique ~




      Jude aurait put être considéré comme « discret » s’il n’avait pas décidé de se teindre les cheveux d’une couleur aussi flashy –pour sa défense, c’est de la teinture made in lui-même, hors de question de laisser une coiffeuse approcher ses ciseaux de sa tête-. Ladite couleur, censée être plus proche du bordeaux sombre que de l’incarnat, recouvre des boucles blond sablé plus ou moins courte, assez épaisse pour obliger son propriétaire à se racheter un peigne chaque deux semaines : une calamité à coiffer.

      Juste en dessus de sa frange décoiffée, deux iris bleu de Prusse, assez foncées pour paraître noirs. Un regard nonchalant reflétant parfaitement son opinion sur votre petite personne, ponctué par des sourcils perpétuellement froncé. Tout sur son visage semble montrer un désintérêt total pour le reste du monde, de ses lèvres boudeuses à son teint laiteux illustrant le peu de temps passé avec ses congénères dehors. Cet air peu plaisant fait pourtant parti de son charme, en quelque sorte.
      Jude n’est pas un vilain garçon. Il a beau être un peu maigrichon, son corps n’en reste pas moins souple et svelte, récompense des assouplissements matinaux pratiqué devant un programme Tv un peu trop ennuyant.
      La liste de ses qualités potentielles est longue, si seulement il se donnait la peine de les mettre en valeur…




Votre histoire ~



    Quatorze septembre, jour de pluie torrentielle marquée d’un événement unique. Un événement qui aurait dut tout changer, tout arranger, enfin donner un sens à un mariage raté tout aussi pluvieux.

    Rien ne s’arrangea, ni les cris, ni les coups. Les disputes s’enchaînaient et se ressemblaient, à l’exception de la petite tête blonde à présent assise en tailleur sur le tapis du salon, face à un écran de télévision. Sa minuscule main saisissait la télécommande et augmentait le volume, couvrant peu à peu le débat enflammé de ses parents. Rien à faire, la voix de maman s’élevait en crescendo, puis redescendait en un torrent de reproches venimeux. Alors l’enfant se bouchait les oreilles et attendait, les yeux rivés sur les images bariolées. C’était pénible de ne pas entendre les personnages animés chanter et de devoir se contenter de les regarder danser. Vraiment pénible.

    Un claquement de porte assourdissant signalait la fin de l’argument, qu’il était temps de libérer ses oreilles et de baisser le son de la télévision. Malgré la musique joviale, le salon semblait affreusement silencieux lorsque papa venait s’assoir sur le canapé derrière lui, le dos de la main sous son nez sanguinolent. L’enfant se contentait alors de l’observer quelques minutes, puis son intérêt revenait se poser sur son dessin animé.

    Jude était bien trop jeune pour comprendre ou pour manifester une quelconque empathie, et même lorsqu’il fut en âge de réaliser ce qui se passait, il resta muet.

    Mais ce qu’il en pensait s’extériorisait bien assez à l’école : changement multiple d’établissement pour persécution d’élève, toutes des filles. Des pimbêches pourries gâtées d’après l’auteur de tous ces problèmes. Les professeurs ne savaient réellement expliquer le pourquoi du comment. Evidemment, la violence conjugale envers les hommes n’existait pas : une chose inexistante ne pouvait influencer son comportement et expliquer ses agissements.
    Les retenues et les longs sermons étaient le seul moyen de rester loin de la maison et des disputes, ou du moins constituaient de bonne excuse pour ne pas rentrer avant le coucher du soleil. De temps à autre, un ami lui proposait de rester pour la nuit par attention plus ou moins correcte, puis ils séchaient ensemble le lendemain à défaut d’être en forme pour survire à une énième journée de cour.

    Son quotidien s’étendait en longueur, interminablement pénible. La seule chose qui put le bouleversé fut l’accident de personne sur la voie trois, un jeudi matin avant les cours, puis les évènements étranges qui suivirent.

    Une jeune femme, sans doute à peine plus âgée que lui à cette époque, ses longs cheveux châtains dansant gracieusement autours de son visage. Mignonne, plutôt jolie même… Enfin, carrément belle, pour une de ces horribles créatures.
    Personne n’aurait put soupçonner ou prédire ce qui allait se passer, pas même lui lorsqu’il se baissa pour ramasser le ticket de train qui avait échappé de ses mains frêle.

    Jude avait à peine eut le temps de se relever et de tendre la carte vers sa propriétaire. Le train sortit en même temps que ses paroles, une phrase simple, prononcée presque doucereusement. Ses joues rougissaient bien avant que le liquide chaud ne les recouvre.
    Oui, carrément belle, vraiment belle…

    « T’as fait tomber ça. »

    Le temps sembla s’arrêter. Le klaxon assourdissant du train avait ébranlé tout ses sens, le laissant pétrifié, le ticket entre ses doigts tremblants. Puis tout redevint rapide, affolé, ponctué de cri et d’exclamation. Son regards flancha vers les rails, le quai, le morceau de papier ensanglanté : la jolie fille était partout et nulle part, éparpillée en goutte carmin sur le quai.

    Trente minute plus tard, les boucles de l’adolescent avaient retrouvé leur blondeur, la peau de sa paume sa blancheur, ses joues n’étaient plus poisseuse. Les seuls relents de cette matinée tourbillonnaient doucement au fond de la douche, un vermillon délavé entrainé dans une infernale spirale qui finit par disparaître silencieusement.

    Peut être les traces matérielles avaient elles disparu, mais son esprit ne faisait que recasser ce jour. Qu’est ce qui l’avait poussé à bout ? Qui ? Quoi ? Quels évènements ? Qu’allait devenir sa famille, ses amis ?
    Et lui, s’il disparaissait subitement, qui cherchera à comprendre ses motivations ?

    Avait il quelque chose à perdre ?

    .
    .
    .

    Le dernier train devait passer dans moins de cinq minutes. Depuis la fin des cours à cet instant, Jude avait eut le temps de retourner la question dans tout les sens et d’établir des listes de personnes susceptible de pleurer à ses funérailles, ce qui revenait à regarder sa liste de contact sur son portable. Le surnom de son père trônait en haut de la liste, seul. Ouais, seul son paternel serait foutu de verser une larme sur sa tombe.
    Il soupira profondément et se releva, abandonnant son sac sur son banc. Là où il irait, il n’en aurait pas besoin, même si passer de l’autre côté était l’occasion rêvée pour chopper le numéro de cette fille énigmatique qui l’obsédait tant.

    La lumière du train éclaira les rails, c’était le signal.

    Une sensation étrange stria son échine pour se rependre jusqu’au bout de ses doigts. Une légère douleur lacéra sa cuisse, mais rien de plus. Les claquements mécaniques du train s’éloignèrent, il rouvrit les yeux : le paradis ressemblait beaucoup trop à une gare pour être réel. Sa vue était brouillée par l’obscurité, son souffle court. Des sueurs froides naquirent sur sa nuque lorsqu’il réalisa.


    Il venait de passer au travers du train.







Prénom ou pseudo > Appelle-moi Pistache, comme ça t'auras toujours faim en pensant à moi. //insérez rire machiavélique ici//
Age > Dans pas un jour ça change, ce n'est qu'une petite formalité. Ce sera 15, avec quelques heures d'avance.
Sexe > ♀ il poutre mon p'tit symbole, hein?
Code du règlement > Validé par Acucu
Comment avez-vous connu le forum > Par mademoiselle Adèle ça rime en plus~
Raconte nous un peu surtout toi > J'aime l'odeur du napalm dès le matin Je débite un nombre incalculable de conneries en très peu de temps, je fais du Rp depuis un bout de temps et je carbure à ça même si je suis une flemasse incommensurable. Je passe trop de temps devant une console et plus récemment devant Yume Nikki. Avoir la tête dans les nuages c'est pas facile dans ce monde, je suis absurde et fière, je sais pas ce que je veux faire de ma vie et je vais arrêter de vous la raconter parce qu'elle est tout à fait passionnante.

En ce moment il pleut.

Fiche créée par Anicolas de Templactif, ne pas enlever le copyright svp.



Dernière édition par Jude Wake le Dim 8 Juil - 20:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jude Wake { All our time on this earth is just a dream . . . }    Mer 4 Juil - 17:13

Bienvenue !! Very Happy
si tu as des questions hésite pas !
je crois qu'il y a un soucis avec le code de ta fiche je vais demander a se qu'il soit arranger Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jude Wake { All our time on this earth is just a dream . . . }    Mer 4 Juil - 17:37

Welcome Jude~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jude Wake { All our time on this earth is just a dream . . . }    Mer 4 Juil - 18:36

Merci à vous deux~
Pour le moment tout est clair, pas de problème en vue~ (sauf pour ma fiche, mais ça semble être contagieux, alors je m'inquiète pas trop apocalypse des fiches qui bug ohdouxjésus D: )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jude Wake { All our time on this earth is just a dream . . . }    Mer 4 Juil - 19:39

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jude Wake { All our time on this earth is just a dream . . . }    Mer 4 Juil - 23:11

    Bienvenue par mis nous et Bonne continuation ~
    Pour la fiche no soucis je m'en occupe : )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jude Wake { All our time on this earth is just a dream . . . }    Dim 8 Juil - 20:32

Merci pour la fiche Sayu', c'est nickel~

En parlant de fiche, elle est officiellement terminée~ (Après avoir attendu deux milles ans dans un coin de fichier word, puis réécrite trop de fois parce que je suis indécise et que j'l'ai faite en freestyle mais on s'en fou)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jude Wake { All our time on this earth is just a dream . . . }    Lun 9 Juil - 12:38

je te valide !! Tu peux t'inscrire à un club si tu le souhaite, Choisir ta chambre.
Et je te donnerais
ta classe.

Bienvenue .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jude Wake { All our time on this earth is just a dream . . . }    

Revenir en haut Aller en bas
 
Jude Wake { All our time on this earth is just a dream . . . }
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» This is your life and it's ending one minute at a time. ▽ Jude
» QUI EST JUDE CELESTIN ? POURQUI ET PKWA LUI ET NON PAS ALEXIS ?
» Jude Celestin:Un pouvoir fasciste en gestation en Haiti
» UN AUTRE CAS D'USAGE DE FAUX ! SENBLE JUDE CELESTIN PA INGENIEUR VRE !
» Un kit pour Jude SVP.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Driewiel :: ~Important~ :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: