AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Welcome to the dark carnival, brother ! »

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: « Welcome to the dark carnival, brother ! »   Sam 23 Juin - 15:57



ANDREWS ZOEY



« Présente toi ~ »

Nom : Andrews
Prénom : Zoey
Surnom : Z. ou Zozo
Age : 14 ans
Orientation Sexuelle : On s'en fiche. Bravo à celui qui m'acceptera.
Groupe : Spectre
Pouvoir : Zoey a la capacité d’activer ou de rependre des champs magnétiques ; elle peut attirer tout objet métallique à sa guise.


« & Autre ~»

Tic(s) & Manie(s) : Me gratter le front
Couleur(s) préféré(s) : Noir
Plat(s) préféré(s) : NONE
Activité(s) préféré(s) : Terroriser les bipèdes dans la ville.
Rêve(s) : Divers faits dont je ne me souviens pas forcément.
Cauchemar(s) : Mon père qui me frappe encore et encore, que je suis enfermée dans une pièce affreusement étroite, etc.
Métier actuel ou futur : NONE






Votre Caractère ~


    Comme doit le décrire son physique, Zoey est une jeune fille timide et réservée. Elle n’aime pas vraiment rester avec des gens, surtout quand il y en a plus de deux, car elle ne sait jamais quoi dire ou s’exprimer correctement et fortement. Elle ne ment jamais et n’obéit pas aux gens manipulateurs ou qui ne dépassent pas son grade, même si elle risque de s’attirer des problèmes un jour. Détestant plus que tout les homophobes, manipulateurs, égoïstes ou narcissiques, elle est souvent obligée de leur donner une bonne et agressive leçon de vivre et ce n’est que dans ses moments là qu’elle arrive à crier.
    Zoey est malheureusement claustrophobe, elle ne peut tenir longtemps dans un espace trop petit ou dans une foule de gens sans avoir des crises d’angoisse ou des bouffées de chaleur. Mais ce n’est pas tout, n’étant pas « totalement guérie », la petite peut avoir de sérieuses crises de schizophrénie ou de folie intense. Mais en oubliant tout ça, Zoey reste un fantôme sympathique et fidèle.
    Votre Physique ~


      Zoey est une jeune fille pas très grande pour son âge car elle ne mesure qu’un mètre soixante et un. Son poids n’est pas imposant non plus à cause de son corps tout maigrelet et de ses os fin, donc fragiles, mais sa peau est pâle, tellement pâle qu’on croirait un cadavre. Mais ce teint rend encore plus lugubre avec son œil écarlate qu’on distingue si bien dans l’obscurité. Zoey a de magnifiques cheveux noirs et lisses qui lui arrivent un peu près aux épaules, accompagnés d’une longue frange qui cache la cicatrice sur son front. Ses formes ne sont pas forcément très développées comme sa poitrine ou ses fesses, mais elle n’est pas ici pour plaire. Malgré tout, quelque chose rend tout le monde perplexe chez Zoey : son bras gauche. Effectivement, celui-ci n’est qu’une prothèse en métal articulé qu’elle arrive finalement à bouger, mais cela n’est pas toujours facile. Sa cage thoracique est recouverte de bandages jusqu’au cou, ainsi que son bras d’où on peut distinguer le coude en métal et la fausse main à cause des nombreuses blessures qu’elle a subit autrefois.


Votre histoire ~


    Chapter One : Madness

    La famille Andrews habitait dans une chaleureuse petite maison en banlieue, les parents avaient quelques problèmes d’argent mais se débrouillaient très bien avec ce qu’ils avaient. Un soir, alors que Zoey jouait dans le couloir de l’étage, elle entendait ses parents s’emmêler les pinceaux. Ils se disputaient sur le fait que le père dépensait trop d’argent pour les cigarettes et surtout pour l’alcool. La petite, curieuse de la discussion, descendit les escaliers pour voir ce qui se passait. Et gros choc pour la gamine : son père était en train de menacer sa femme avec le couteau, plus ivre que d’habitude. Pétrifiée par la peur, Zoey ne pouvait même pas s’enfuir ; et c’est là que qu’il l’attrape fortement par le bras en lui criant dessus et la heurtant violemment. Comme elle était toute fragile et jeune, les os n’ont pas supportés la force de l’homme et ont cédés sous la force. Après l’avoir lâché, Zoey courra dans les escaliers en pleur jusqu’à trébucher et s’enferma dans sa chambre en bloquant la porte.

    Assise dans un coin sombre de la pièce, Zoey était recroquevillée sur elle-même, en donnant des petits coups dans le mur avec l’arrière de la tête et murmura.

    -Qu’est-ce qu’il est bête ... il ne sait même pas qu’il risque la prison. Qu’il paye de ses actes ... oui, il va s’en repentir, repentir de ce qu’il nous a fait subir ...

    La jeune fille avait les yeux imprégnés de larmes et son bras gauche était allongé, immobile sur le sol. Prise d’une folie et d’une haine inhabituelle, ses lèvres esquissaient un sourire inquiétant. Elle passa la moitié de sa nuit à pleurer et à chuchoter des mots incompréhensibles à cause de cet événement qui l’a beaucoup traumatisé.

    Chapter Two : Accident

    Le lendemain, les trois devaient aller chez le docteur pour le bras de Zoey. Pour une fois, le père était parfaitement sobre et une tension de haine entre les trois flottait dans le compartiment. Zoey se sentait toujours mal en voiture car elle n’était pas grande et devait se calmer en jouant aux jeux vidéo. Mais malheureusement, son bras était cassé et sa console était restée dans sa chambre. Des crises d’angoisses commençaient à venir et la fillette regardait partout, ayant une respiration courte et régulière. Sa mère jeta un coup d’œil derrière et avant de dire quoi que ce soit, Zoey s’est mise à hurler.
    Son père, qui était calmé par le silence abondant dans le véhicule, eu tellement peur qu’il dérapa au feu rouge avant de heurter violemment un camion.

    Chapter Three : Orphan & Soiled

    Zoey
    Les bruits sonores du cardiogramme résonnaient dans la pièce et l’horrible odeur de l’hôpital emplissaient mes narines. Attends un peu ... J’ouvris lentement et difficilement mes yeux pour inspecter les lieux et me rendre compte de ce que s’était passé. Ma vue était devenue légèrement floue et mon œil droit n’opérait plus, exactement comme mon bras gauche et mes jambes. Après que ma vue s’est faite un peu plus claire, j’étais désespérée. Apparemment, j’avais perdue mon bras dans l’accident, et maintenant tout ce que j’ai c’est qu’une vulgaire prothèse en métal. Mon corps était recouvert de bandages et je n’arrivais pas à me redresser à cause de mes nombreuses côtes cassées ainsi que de mes jambes entièrement brisées. Mais j’essayais ... en vain. Sur la table d’en face, je pu apercevoir les instruments qui ont permit de m’opérer mais quelque chose n’allait pas, vraiment pas. Je fronçai les sourcils, curieuse sur le fait que le scalpel vibrait dangereusement ... juste avant de se projeter en ma direction et de se planter entre mes deux yeux !
    Le cardiogramme émettait le son désagréable qui indiquait aux infirmières que mon cœur ne battait plus. Cet événement fut tout aussi effrayant qu’étrange : je ne pouvais plus rien bouger, mais j’étais tout aussi consciente qu’à l’instant. Et tout d’un coup, je vis l’hôpital devenir noir sous un autre de mes rares sourires.

    Chapter Four : Alive or Dead, That Is The Question.

    Zoey
    Je me réveillai en sursaut dans une grande pièce, allongée sur une table d’opération. Qu’est-ce que ça sentait la charogne ici ! Mais qu’est-ce que je faisais ici ?! Apparemment, il faisait nuit car personne n’était présent et les lumières étaient éteintes. Une dizaine de cadavres étaient allongés dans la pièce et sans me préoccuper de moi-même, j’allai soulever une des bâche pas très loin pour admirer la personne défunte : c’était ma mère. Prise de nausée, je me retourna au bord des larmes pour éviter ce spectacle. Mais que vois-je ... Je m’approchai du miroir le plus proche pour constater que je n’étais vraiment pas normale. Mon corps était toujours recouvert de bandage et ma peau était sale et affreusement pâle, on aurait vraiment cru que j’étais morte ! Mais j’arrêtai vite de rire. Mon œil gauche avait prit une couleur rouge pétante et on pouvait apercevoir une faible transparence sur moi.

    -C’est pas possible, chuchotai-je.

    Perdue, je tombai à genoux en regardant le sol. Je n’étais pas humaine, pour rien au monde. Je n’avais rien demandé ! Je regardais à nouveau mes blessures et mes défets. La trace du scalpel figurait bel et bien sur mon front et mes côtes ne me faisaient plus mal.
    A ce moment-là, une nouvelle résolution se présenta. Je n’allais quand même pas rester ici à imiter le cadavre jusqu’à ce qu’on m’enterre. Comme il y avait sûrement des gens à la réception et que les portes étaient fermées, j’eu l’idée de me faufiler par le conduit d’aération avant de constater que je pouvais traverser les murs. C’était comme dans un rêve, mais c’était bien la réalité : j’étais devenue un fantôme.

    A l’accueil il n’y avait personne, ou presque ; les personnes qui gardaient l’hôpital s’étaient endormies. Je me promenais dans les rues, je traversais la ville jusqu’à la quitter. Mais je ne pouvais pas rester à traîner éternellement. Il fallait me trouver un refuge, un endroit où je pourrais être comprise, où on pourrait me voir. C’est à ce moment précis qu’une merveilleuse idée est parvenue à moi : j’avais déjà entendue la rumeur qu’un pensionnat se trouvait sur une colline et qu’il abritait des êtres hors du commun. Et si c’était vrai ? Si je pouvais intégrer ce pensionnat ? Seulement il fallait être sûr que ce que j’ai entendu n’étaient pas des mensonges. Alors je partie en recherche de celui-ci, jusqu’à le trouver après quelques heures, dans une petite ville touristique. Et c’est ici que s’arrête mon histoire.






Prénom ou pseudo > Katrue
Age > 12 ans
Sexe > ♀
Code du règlement > Validé.
Comment avez-vous connu le forum > Forumactif.
Raconte nous un peu surtout toi > Eh bien, malgré mon âge de gamine je peux être très mature et je fais des rp depuis deux ans. Je suis apiphobe et j'ai surtout peur des moustiques à cause d'un passé traumatisant en leur compagnie. J'adore tout ce qui est psychologique, horreur ou thriller. Par rapport à certains, j'aime beaucoup les araignées et je n'y trouve rien de repoussant. Vouala.

Fiche créée par Anicolas de Templactif, ne pas enlever le copyright svp.



Dernière édition par Zoey Andrews le Dim 24 Juin - 12:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Welcome to the dark carnival, brother ! »   Sam 23 Juin - 16:33

Bienvenue !! Very Happy

Si tu as des questions hésite pas !
Je te valide !! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Elaowen Driewiel
Admin
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 24/07/2011
Age : 21

Mon personnage
Age du personnage: inconnu
Groupe:
Partie libre :

MessageSujet: Re: « Welcome to the dark carnival, brother ! »   Dim 24 Juin - 12:25

Bon je te revalide alors !! Smile

_______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-driewiel.forumactif.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Welcome to the dark carnival, brother ! »   

Revenir en haut Aller en bas
 
« Welcome to the dark carnival, brother ! »
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dark Heresy ?
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels
» Dark City 2.10 FIN
» land speeder dark eldar
» 7° Convention Dark Crusade Apocalypse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Driewiel :: ~Important~ :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: